De la valeur aux yeux de Dieu

Publié le par Eglise Evangélique de Flers

Bonjour, je souhaite partager avec vous une expérience vécue avec le Seigneur il y a quelques semaines :

           

            Je suis convertie depuis 6 ans, avec la certitude d’être sauvée ; malgré cela, du à un passé où j’ai été toujours dévalorisée et ayant appris que seule la perfection devait émaner de moi, une attitude dominait dans mon cœur : celle de toujours me rabaisser à l’extrême, de me dénigrer moi-même, disant toujours que j’étais nulle, incapable, que je ne pourrais jamais (un tas de choses !), et que finalement Dieu devais trouver en moi une bien piètre chrétienne ! J’imaginais Dieu se disant « Mais qu’’est-ce que je vais bien pouvoir faire d’elle ? »

                             

            Un dimanche matin, durant le moment d’adoration, j’eus un chant très fortement à cœur :

 

Dieu de grâce devant ta face

Je viens sans rien caché

Ma nudité et mon péché sont là devant tes yeux

Mes faiblesses, mes illusions brisées

Sont à tes pieds

C’est par ta grâce et ta bonté que je serai parfait !

            Et ta grâce me revêt

            De ta beauté

            Ta justice vient me couvrir d’amour

            Ta vie me pare et m’embellit

Je suis parfait en toi !

 

Après quelques minutes d’hésitation, je finis par le chanter à haute voix ; à la seconde où je disais la dernière syllabe, le Seigneur me parla à travers une prophétie : « J’espère que tu ne vas plus douter ; tu vois que toutes les paroles vont dans le même sens ; je te vois à travers l’œuvre de mon fils ; tu es vêtue de cette robe blanche ; ouvre ton cœur, parle-moi, tu peux le faire ! »

 

A cet instant, je réalisais enfin qu’il fallait que j’arrête de me faire du mal en pensant de cette manière.

Pourquoi fallut-il 6 ans pour que je le réalise, je l’ignore ; pourtant ce n’était pas la première fois que le Seigneur me faisait des « flash » pour que je comprenne que j’étais vraiment son enfant et qu’il m’aimait. Mais bon voilà, je ne l’ai réalisé que maintenant ; et pour être franche aujourd’hui même si j’ai encore parfois du mal à retenir ma langue et à avoir tendance à « dire du mal de moi » en quelque sorte, je suis aujourd’hui parfaitement conscience que je dois travailler là-dessus puisque Dieu m’a fait réaliser que c’était mal de penser ainsi ! Et s’il y a bien une chose que Dieu ne veut pas, c’est que l’on se fasse du mal consciemment !

 

Dites vous bien une chose : quoi qu’on puisse dire de vous, vous avez de la valeur aux yeux de Dieu, sans devoir être parfait !

 

God bless

 

Rachel A.

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

priscille 13/05/2011 23:41


Merci Rachel pour ce message qui me touche, parce que la question que je pose à Dieu "c'est que peux-tu bien faire de moi ?" Mes limites et toute cette mauvaise estime de moi qui entrave ma vie
depuis toujours. Merci pour cet encouragement