La France, terre de mission

Publié le par Eglise Evangélique de Flers

Celui qui a commencé à annoncer la bonne nouvelle du royaume de Dieu, c'est Jésus. Il l'a fait d'abord dans la région où il habitait, la Galilée. Suivons-le à travers l'Evangile de Marc.

 

            Avec ses premiers disciples, Jésus va aller dans la synagogue de Capernaüm (1:21) et là il enseigne ceux qui sont assemblés. Mais le Seigneur ne va pas attendre la semaine suivante pour continuer ses enseignements. Dès le lendemain matin, il entraine ses disciples et il va dans les villages voisins (1:38). Ainsi, il sillonne toute la Galilée pour prêcher et délivrer de la puissance des ténèbres (1:39). Puis il revient à Capernaüm où il guérit et pardonne les péchés (2:5 et 11). Cette ville est comme un camp de base, de là il repart pour aller vers la mer de Galilée (2:13). C'est dans cette région qu'il va donner cette parabole des terrains. Il commença en disant « un semeur sortit pour semer ... » (4:3) et oui, celui qui veut semer la parole doit sortir de chez lui, il doit jeter la semence de la bonne nouvelle dans les coeurs de ceux qui n'en n'ont jamais entendu parler.

 

            Ainsi, Jésus n'est pas celui qui a seulement enseigné mais il s'est  mis en action pour que son enseignement soit répandu. Il va donc envoyer ses disciples pour qu'à leur tour, ils annoncent l'Evangile de vie (6:7). Le Seigneur n'avait pas de lieu de prédilection, il ne recherchait pas les foules, il parcourait la terre d'Israël « Partout où Jésus va, dans les villages, les villes, les fermes, les gens viennent mettre les malades sur les places et ils le supplient ... » (6:56). Le Seigneur allait partout.

 
 


            Après sa mort et sa résurrection, le même feu l'anime toujours, et il confie le travail qu'il a commencé aux apôtres « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. » (16:15). Il envoit l'Esprit-Saint qui fait d'eux des témoins. Et une belle Eglise se forme à Jérusalem. Mais tous ces nouveaux disciples n'ont-ils pas oublié le commandement du Seigneur ? C'est vrai, ils sont tellement bien ensemble, ils vivent dans l'unité de coeur et d'esprit mais ils restent à Jérusalem. Il faut une persécution (Actes 8:1) pour qu'ils s'en aillent et annoncent l'Evangile en chemin (8:4). Ce chemin mènera certains d'entre eux jusqu'à Antioche (Actes 11:19 et 20). C'est de cette Eglise, que partiront les premiers missionnaires : Barnabbas et Saul de Tarse (13:2 et suite) .

 

            Quelle leçon tirer de cela ? Le Seigneur veut que nous sortions pour semer, dans les campagnes, les villages et les villes de notre région en premier lieu. Puis s'il désire envoyer certains d'entre nous plus loin, il ne manquera pas, par son Esprit de le faire savoir. Travaillons car « Dieu désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » 1 Timothée 2:4.

 

David Deniaux, pasteur de l'Eglise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article