Ce temps : une grâce pour tous

Publié le par Eglise Evangélique de Flers

Beaucoup rêvent de paix et de justice sociale. Et si les grands de ce monde n’opprimaient pas les petits... Et si les pauvres pouvaient trouver de l’espoir par des lois justes qui les protègent...

    Au temps de Moïse, une loi a été instaurée pour que tous les 7 ans, il y ait une année de repos pour la terre. Et que tous les 50 ans, se soit une année spéciale en l’honneur de l’Eternel, appelée année du jubilé. Ceci se trouve dans Lévitique 25. Vous pouvez en lire quelques extraits : v1 à 7, 10 à 13, 20 à 22 et 35 à 38.

    Cette année-là :

  • Chacun retrouvait sa propriété
  • Chacun retournait dans sa famille
  • Il n’y avait pas de semence
  • Il n’y avait ni moisson, ni vendange
  • C’était le produit de l’année précédente qui pourvoyait pour 3 années.

    ===> C’était donc par la bénédiction de Dieu que le peuple avait tout ce qui lui fallait, sans travail, sans effort ! C’était donc une année de grâce !

    Cette grâce, nous la retrouvons avec l’Oint de l’Eternel dans Esaïe 61:1 et 2, puis elle s’établit avec la venue de Jésus, le Christ dans Luc 4:1, 14 et 16 à 21. L’année de grâce correspond à un long moment.

    Jésus est venu :

  • Porter une bonne nouvelle aux pauvres
  • Guérir ceux qui ont le coeur brisé
  • Proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers la délivrance
  • Permettre aux aveugles de voir

    ===> C’est cela le temps de la grâce et il n’est pas terminé ! Aujourd’hui encore, le Seigneur accompli ces choses, et cela en dehors de tous nos efforts et de tout notre travail.

    Et pour conclure, Psaume 30:5 et 6. Parfois Dieu est en colère, mais ce qu’il souhaite avant tout c’est de manifester sa bonté et ses bénédictions envers l’humanité toute entière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article